Initiatives citoyennes (FR)

Partout dans le monde, des citoyens, des journalistes, des soignants, des organisations, des entreprises, etc. collectent ou livrent leur témoignage sur le Covid-19 ou sur le confinement.

Le confinement silencieux

Le confinement silencieux est un projet qui a été proposé à des élèves de rhétorique de l’Athénée Royal de La Louvière. En tissant des liens entre les philosophies dites « du silence » et l’expérience solitaire du confinement, ce travail d’introspection a abouti à la réalisation de quinze poèmes.

Les inégalités et la crise sanitaire : capsules vidéos de RWLP

La crise sanitaire que nous traversons touche tout le monde, mais certains bien plus que d’autres : non seulement les inégalités de la société belge se sont révélées, mais elles se sont aggravées. Les familles ont été très éprouvées en tant que telles et, malheureusement, surtout les familles les plus en proie à des difficultés de tous ordres : difficultés sociales, économiques, mais aussi culturelles au sens large.

La plate-forme “no culture no future”

Depuis le début de la crise, les fédérations professionnelles du secteur culturel, sont en contact avec le politique au niveau fédéral, régional et communautaire pour leur rendre compte des difficultés rencontrées par le secteur et trouver des solutions constructives pour y pallier

Appel d’apporter une réponse aux enjeux spatiaux de demain en rapport à la crise actuelle

Le Centre bruxellois d’architecture et du paysage (CIVA), le Vlaams Architectuurinstituut (VAi) et l’Institut Culturel Wallonie-Bruxelles (ICA) lancent un appel à tous les acteurs, concepteurs et penseurs de l’espace afin d’apporter en rapport à la crise actuelle une réponse aux… Lire la suite »Appel d’apporter une réponse aux enjeux spatiaux de demain en rapport à la crise actuelle

A temps perdu – un blog bruxellois

A temps perdu est un blog créé pendant le confinement. Il parle du temps : ce temps qui a changé de substance pendant la quarantaine, ce temps qui ne nous appartenait plus tellement quand les choses étaient “normales”. Nous désirons nous réapproprier le temps et penser ensemble au monde d’après.

“Quatre-vingts ans après”

Pour les personnes ayant connu la guerre, les conditions de ce confinement rendent la comparaison inévitable. Depuis le début de la crise, c’est par la poésie que s’exprime Robert Liégeois.