PODCAST #9 – Archives de quarantaine : “On va perdre plus vite notre futur que notre passé”

  • AAFB 

Nous recevons dans ce podcast Marie-Laurence Dubois, consultante indépendante en gestion de l’information chez Valorescence et présidente de l’Association des archivistes francophones de Belgique (AAFB) de 2015 à 2021, et Sarah Lessire coordinatrice de l’AAFB. Clara Beaudoux revient avec elles sur les enseignements de la plateforme Archives de quarantaine (sur laquelle vous vous trouvez) lancée au moment du premier confinement et sur le rôle à jouer en temps de crise par une telle fédération professionnelle dans le secteur des archives.

ECOUTEZ LE PODCAST #9 sur notre page dédiée > https://archivesquarantainearchief.be/fr/podcasts/ ou directement dans le lecteur ci-dessous

Laissera-t-on aux Gafam le soin d’archiver pour nous ?

Très vite, en mars 2020, et avant même le premier confinement, les archivistes se sont dit que la période était bien particulière : un virus frappant l’entièreté de la planète, ce n’est pas tous les jours sur l’échelle de l’Histoire. Puis le confinement est arrivé : “Certains faisaient des journaux quotidiens sur leurs pages Facebook, et là on s’est très vite rendus compte que si nous on ne captait pas ces journaux, on laissait alors aux plateformes des réseaux sociaux, et donc au Gafam, le soin d’archiver pour nous“, explique Marie-Laurence Dubois parmi les initiatrices du projet Archives de quarantaine.

Laissera-t-on aux algorithmes le soin de raconter notre Histoire ? “Les réseaux sociaux et les Gafam nous donnent une grande leçon parce que eux, depuis qu’ils existent, depuis une quinzaine d’années, ils archivent pour nous. Il y a juste que leur volonté à eux n’est pas philanthropique ou démocratique“, ajoute-t-elle, appelant à rester vigilant. “C’est une question d’alerte : on va perdre plus vite notre futur que notre passé“, ajoute Marie-Laurence Dubois dans ce podcast. Quid du numérique dans 50 ans ? Que restera-t-il de nos photos numériques stockées sur le Cloud, même dans 20 ans ? Dans ce podcast, Marie-Laurence Dubois explique aussi le basculement post-confinement de toutes les organisations dans une gestion numérique de leur information, ou encore les craintes concernant ce qui n’est actuellement pas conservé, par exemple les archives de cabinets ministériels.

“Oui on a un rôle sociétal à jouer, et oui c’est maintenant qu’il faut le jouer et pas dans 20 ans”

Pour Sarah Lessire, coordinatrice de l’AAFB, cette crise aura permis aux archivistes de prendre davantage conscience de leur rôle à jouer dans la société, et envers les citoyens. “On a fait un pas supplémentaire : il y a des centres d’archives qui avaient plutôt l’habitude de recevoir des choses patrimoniales, et qui ici ont été vraiment chercher l’archive, on peut même parler de ‘produire’ des archives (…) Donc pour moi il y a un changement dans l’état d’esprit des archivistes, en disant oui on a un rôle sociétal à jouer, et oui c’est maintenant qu’il faut le jouer et pas dans 20 ans, explique-t-elle dans ce podcast.

Collecter les traces : partout dans le monde les archivistes ont eu le même réflexe. “Dans 15 ans ou 20 ans, quand on voudra revenir sur cette crise, les citoyens du monde auront un regard qui va pouvoir se porter sur l’ensemble des corpus rassemblés dans les différents pays“. “Ce qui est neuf avec le XXème siècle et cette crise, c’est qu’on a collecté autant des archives institutionnelles, que des archives dont personne ne peut imaginer que ce sont des archives“, par exemple les autocollants dans la rue. “Ca c’est très novateur dans le domaine de l’archive, et donc on est probablement en train de créer un corpus historique différent qui pourra être analysé de manière différente“, ajoute Marie-Laurence Dubois. A l’image du corpus des archives des attentats, cela permet ensuite d’y faire des recherches selon différents prismes (sciences politiques, sociologie, journalisme).

Dans ce podcast, Sarah Lessire et Marie-Laurence Dubois font également le bilan d’Archives de quarantaine et évoquent des pistes pour son évolution.

Les liens mentionnés dans ce podcast :

La déclaration universelle des archives

Le bilan d’Archives de quarantaine

Retrouvez l’intégralité de nos podcasts > https://archivesquarantainearchief.be/fr/podcasts/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *